bitcoin
Publié le 12 Octobre 2020 à 10h00 - 1589 hits

Devenir rentier sans capital de départ

Gagner de l’argent sans travailler est un rêve qui peut se réaliser à condition de devenir rentier. Pour cela, il est nécessaire de placer des fonds dans des actifs qui produiront des revenus sur le long terme. Mais comme il n’est pas toujours évident d’avoir le capital requis pour cela, il existe des solutions pour démarrer sans.

L’emprunt à 110 %

La plupart des demandes de crédit doivent s’accompagner d’un apport personnel venant de l’investisseur. Ce sont les fonds qui doivent servir à payer les frais de notaire ou d’agence par exemple. Souscrire à un emprunt à 110 % est l’occasion d’obtenir un emprunt incluant aussi le montant des charges citées précédemment. Il est alors possible d’initier un projet avec quasiment rien. Bien sûr, il faut se constituer un dossier en béton. Déjà avec l’obligation d’apport, il n’est pas facile de faire valider sa demande. Alors avec un emprunt à 110 %.

Les banques ne vont pas hésiter à scruter les habitudes de dépenses du demandeur à la loupe. Elles doivent s’assurer d’accorder le crédit à une personne solvable. Il est évident alors que, les personnes ayant souscrit à de multiples crédits et sont encore en situation de remboursement, auront moins de chance. Il est donc indispensable de bien se préparer au préalable.

Miser sur l’immobilier locatif

L’investissement locatif est surtout un bon moyen de convaincre les banques d’accorder un crédit assez conséquent sans avoir de capital de départ. C’est un type de placement dont il est plus facile de faire des prévisions et ainsi se rendre compte des potentiels gains. Il sera cependant nécessaire d’adopter de bonnes stratégies d’investissement afin de garantir de bons résultats. L’important est d’obtenir assez de loyers pour subvenir à ses besoins, mais aussi pour rembourser le crédit sans problème. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Il est essentiel alors de frapper aux bonnes portes pour espérer devenir rentier sans capital de départ. L’emprunt à 110 % semble la meilleure option, à condition de convaincre les banques d’accorder le crédit.

Laissez votre commentaire à propos de cet article